Présentation

Le CUP est né le 29 août 1947 sous la direction de messieurs Lom, Puységur, Saint-Martin, Kurtz, Soumet, Haure-Place, Catterman, Courty et Apchin.
L’implantation à PAU de ce qui allait devenir la Faculté de droit permettait de créer un Club Universitaire et, avec l’appui de M. Lamicq, proviseur du Lycée Barthou, la naissance du CUP eut lieu, la plupart des athlètes de la Section Paloise emboîtant le pas.
Le CUP se voulait club omnisports et avec l’athlétisme, les sections montagne, basket-ball, pelote et rugby virent le jour, rejointes un peu plus tard par le handball et le canoë-kayak. Une belle aventure commençait.
Depuis, certaines sections du CUP se sont arrêtées, d’autres ont vu le jour et sont aujourd’hui les piliers de notre association.

Le CUP est également organisateur de la plus grande manifestation de course à pied strictement réservée aux femmes du département : la Féminine de Pau. Ce sont plus de 3000 femmes par éditions (Avril et Novembre) qui parcourent les rues de Pau sur 6 km dans une ambiance conviviale et solidaire.

La section athlétisme, présente dès la création du CUP, a régulièrement porté haut et fort les couleurs de notre ville, pour le plus grand bonheur des athlètes et de leurs entraîneurs.

Le CUP a apporté un des plus grands sportifs que Pau et le Béarn aient connus : André LAVIE.
Vice-champion d’Europe en 1984 sur 800 m, champion de France senior sur 800 m, 17 fois international avec l’équipe de France A, il fut l’artisan du titre de champion de France du relais 4 X 800 m de 1982 (avec Denis Badie, Thierry Cardot et Didier Bourda) obtenu par le CUP.
En 1984, en remportant le championnat de France interclubs de nationale 3, le CUP devint le 31 ème club français (l’équivalent d’une bonne équipe de ligue 2 en football).

De nombreux athlètes du CUP ont porté le maillot de l’Equipe de France d’Athlétisme :
André LAVIE, Franck LESTAGE, Denis BADIE, Sylvie DEL VECCHIO, Bruno CARRIQUIRY, Jean-François GILLES, Rebecca MABO, Thierry SAINT-JEAN, Renaud ECALLE, Christian JACQUART, Christine BONNAT, Michel BRUEL.

Aujourd’hui encore, les dirigeants bénévoles s’affairent et les entraîneurs compétents sont là pour prodiguer des conseils éclairés, loin de toute idée mercantile, par amour de ce sport difficile car exigeant et avec l’objectif de toujours faire progresser le sportif, jeune ou moins jeune, dans le respect de son corps et des adversaires.

Au sein du CUP, nous essayons de pérenniser un certain état d’esprit : respect des valeurs fondatrices du sport, intégrité, altruisme, solidarité, tout en y associant la convivialité et la compétence sportive.

Les commentaires sont fermés.